Jieldé, fabrication française depuis 1950

A la fin des années 1940, lassé de ne pas trouver de luminaire adapté à son activité de mécanique générale, Jean-Louis Domecq en dessine un. Après quelques tâtonnements, le dessin définitif est figé en avril 1950. Il correspond parfaitement au cahier des charges fixé : simple, robuste, articulé de façon à ce qu’il s’adapte à tout poste de travail. Fort de cette belle invention, Jean-Louis Domecq crée une société dédiée à la commercialisation de sa lampe et dont les initiales de son nom formeront : Ji eL Dé. Décédé en 1983, Jean-Louis Domecq ne verra pas ses successeurs sortir cette lampe de son contexte purement industriel pour en faire un modèle de décoration. Les lampes Jieldé sont aujourd’hui reconnues comme étant des icônes de l’Art industriel français. Elles sont fabriquées à Lyon avec les mêmes gestes d’antan, toutes étant numérotées afin de rester uniques. Disponibles en lampadaires, liseuses, appliques murales, de petite ou grande taille, toutes parées de couleurs chatoyantes…

Date:
Catégorie:
Marque :
Jieldé
Tags:
×